dimanche 27 mai 2012

Mets ta veste, on s'en va...

La garde-robe de Pépin s'agrandit, entre vide-dressing bébé où nous courrons presque tous les dimanches - incroyable, Monsieur La Moitié est toujours partant ! y'a un truc qu'a changé... - et couture trèèèès largement inspirée par la Bible Citronille.
Je vais vous faire un aveu... j'adore coudre petit ! ça va vite, et c'est craquant - oui, et je souris bêtement quand je reçois mon colis des 3 Belges avec des bodies à moutons et un pyjama de 50 cm de long.

Et comme vous le savez peut-être, j'adore recycler. J'ai réussi à caser le patron du petit manteau en 6 mois sur une robe en lainage trop petite pour moi. Un vrai casse-tête, car le tissu a un sens. Mais rien n'est impossible, ce n'est pas un tissu récalcitrant qui allait me faire abandonner.





Ah ! Je l'avais dit que je mettrai de la couleur ! J'ai gardé ce coupon d'Alexander Henry religieusement de côté pendant 2 ans - pas de prescription ! - en attendant le projet adéquat. Et voilà.

Et comme le faisait judicieusement remarquer une maman de mon entourage, enfiler des manches à un bébé, c'est un combat, alors j'ai préféré une doublure toute lisse - celle de la robe !! - pour les manches, avec juste un revers à hiboux, pour le petit détail final !

Allez, met ta veste, on s'en va.

Mais on revient la semaine prochaine, hein ! Avec un truc pour grand, cette fois-ci. Faut pas que Pépin croie qu'il est le centre du monde - même s'il l'est.

mercredi 23 mai 2012

Petite couture

Soyons clair, petit Pépin décentre totalement notre attention, tant et si bien que vous risquez bien, dans les mois à venir, de voir beaucoup de "petite couture".
C'est que, dans la nécessité de faire un peu de place à ce petit bout, je me suis vue obligée de ranger mon stock de tissu, trier. Une opération doublement rentable, puisque d'un côté, maintenant, mon armoire est en ordre, et de l'autre, chaque petit coupon encore utile servira à confectionner de quoi vêtir petit Pépin dans ces premiers mois. Je suis optimiste, je crois vraiment que je vais passer mon congé maternité à ne faire que ça. 

Seul bémol : nous avons choisi de ne rien savoir du genre de petit Pépin. Donc, le défi, c'est de faire... neutre ! Mais connaissant mon goût pour la couleur, les fleurs, le rose, c'est un véritable challenge !

Pour commencer, j'ai opté pour du gris et du blanc, mais je sais très bien que ça ne va pas durer...

Assortie à la couverture "biscuit", une turbulette (le livre de Citronille est une mine d'or, tout de même) bien chaude doublée en polaire douce et fine. Le tissu vient de chez H&H à Nantes


Bien évidemment, vous ne remarquerez pas du tout ce morceau de tapisserie au dessus de la plinthe, rescapé d'un lundi d'arrachage frénétique (une chambre orange ? non merci. Mais si vous avez des suggestions de site où trouver l'inspiration pour une chambre de bébé, je suis ultra preneuse !).

La suite (colorée) au prochain post : une petite veste en lainage "récup".



samedi 19 mai 2012

Bestiaire

Besoin de dormir, dormir, dormir... je me connaissais un petit côté marmotte, mais je crois que mon petit habitant me transforme en véritable dormeuse professionnelle.

Le reste du temps, quand je ne suis pas au bureau, je vide les placards et je couds et tricote pour ce même petit habitant. Ah, oui, et je passe (trop ?) du temps chez Henry et Henriette, un hâvre de paix girly et gourmand où on peut s'empiffrer se régaler de cupcakes délicieux et remplir son panier de coupons et autres bricoles. Dernièrement, après un cupcake à la violette (ou bien était-ce à la crème de marron ? ) j'ai acheté un petit lot de mini-coupons dans les tons rouges sans bien savoir quoi en faire.
Et puis, un après-midi...





Une petite couleu(v)r(e) à tête crochetée (pour un petit côté kitsch) rembourré à l'aide de vieille laine. En attendant Pépin, elle sussurre sur la mezzanine. Je l'ai sans doute trop 'remplie', du coup, elle n'est pas très souple.
Quand j'étais petite, je pensais que les couleuvres étaient pleines de couleurs. Erreur. Mais Pépin le saura bien assez tôt.

J'ai bien envie de faire un petit bestiaire pour tenir compagnie à Pépin, quel sera le prochain animal ? Un renard me tente bien... ou un hibou ?


dimanche 13 mai 2012

John (Milton) a dit...

(prendre un air sentencieux) "en cette saison printanière, quand l'air est doux et plaisant, ce serait une injure à la nature et vraiment dommage de ne pas aller dehors voir sa magnificience..."

Tout à fait d'accord. Donc, on ouvre les fenêtres, on sort sur la terrasse, on ignore ce vent d'est qui vous rafraîchit les bras et vous fait monter une irrrrésistible chair de poule, et on apprécie ce petit rayon de soleil qui nous caresse le visage.

L'oranger amer, alias Citrus Myrtifolia de son joli nom latin, a l'air de bien profiter, alors pourquoi pas moi ?


Certes, on ne sort pas sans son chauffe-épaule, cela va de soi. Petit cadeau généreux de Petite Soeur qui s'est remise au tricot ! La laine est douce et chaude, issue de je ne sais quel écheveau - de bonne qualité semble-t-il - trouvé miraculeusement dans un magasin discount.
J'adore la couleur! Le modèle est issu d'un livre de la Droguerie que je lui avais offert à Noël (futée, la fille "tiens, t'as qu'à me tricoter ça !"). Mais non, je ne suis pas comme ça, voyons. J'ai juste dit "ouaaaaaah, il est  magnifique ton chauffe-épaule" avec tout ce que ça implique de convoitise derrière.

C'est que, moi, pendant ce temps, je tricote pour le petit Pépin... à suivre !