dimanche 11 décembre 2011

Bistrot

Il y a un an à peu près, nous apprenions que nos amis allaient se marier. C'est assez rare par chez nous pour justifier l'excitation qui s'est alors emparée de nous.
Bon, en secret, je me suis dit que c'était bien l'occasion de faire la plus jolie robe jamais fabriquée de mes mains. A commencé alors une loooongue recherche du patron parfait. Au bout de quelques mois, je me suis rendue à l'évidence, j'allais devoir me rabattre sur mon imagination pour réaliser cette robe. Il y a avait trois choses que je voulais absolument :
- un bleu lumineux et du noir - coupon trouvé sur Ebay
- une taille empire, peut-être bustier
- une fermeture éclair visible pour le côté brut


Cette robe a été un projet boulet, il faut le dire ! Sans patron, j'ai dû ruser pour obtenir le bustier adéquat : j'ai récupéré un bustier légèrement stretch que je ne mettais jamais, pour en faire une base, sur laquelle j'ai appliqué mon tissu que j'ai plissé/froissé exprès pour donner un peu d'ampleur - a priori ça ne change pas grand chose, héhé. En essayant, j'ai vite compris que les bretelles étaient indispensables... il aura fallu encore des semaines avant d'avoir l'illumination pour ce détail : découdre les bretelles d'un soutien-gorge noir que je ne mets plus -oui, j'en ai des tiroirs, je n'aime pas jeter. Pratique, c'est réglable !



Une fois la robe terminée, j'ai fait l'expérience douloureuse et quelque peu humiliante de la robe transparente... qui disait que la doublure, c'est pas pour moi ? Bah tiens, allez, il a fallu bidouiller pour en rajouter une d'urgence, parce qu'évidemment, le mariage approchait...

La vie et un malheureux hasard ont fait que je n'ai finalement pas pu voir mes amis se marier. Au lieu de cela, j'étais au fond d'un lit d'hôpital. Rien de grave, et puis, je sais qu'ils seront heureux quand même - il pleuvait ! Et moi, je mets ma robe comme si c'était une robe de tous les jours, tellement je l'adore.

On a déjà un autre mariage en vue, l'année prochaine, en août, à Narbonne...

10 commentaires:

  1. Elle est superbe cette robe, j'aime beaucoup la forme et le tissu! Tu as bien raison d'en profiter pour tous les jours!

    RépondreSupprimer
  2. Au final ce projet, même s'il a été long à accoucher, est très beau et tes photos le mettent bien en valeur. C'est une robe charmante, surtout la partie froissée sur l'avant qui donne du caractère.

    RépondreSupprimer
  3. Elle est superbe.
    Et surtout : c'est quoi ces petites merveilles de chaussures à tomber ?!?

    RépondreSupprimer
  4. Ah mince alors, tu n'as pas pu faire la belle avec ta robe en disant "c'est MOUA qui l'ai fait"!!!
    Elle est très joli! ++

    RépondreSupprimer
  5. Merci à toutes !
    Blanche Neige, je pensais avoir fait de médiocres photos, étant donné la lumière en ce moment, mais en les bidouillant un peu... elles avaient le petit air vintage que je voulais !
    36mille, oh lala, ces chaussures-là ? une misère chez la Halle, je crois... et c'est du plastique. Pas chaud, effet sauna, mais jolies !
    Féenambulle, ben, je l'ai fais après !

    RépondreSupprimer
  6. Merci Elise de nous montrer cette belle robe. Forme jolie/tissu canon/elle vous va très bien !!!

    RépondreSupprimer
  7. bonjour je suis là un peu par hasard....je crois qu'au départ je cherchais un tuto pour une robe.....bravo pour la robe, la coupe est superbe! et.....moi aussi j'ai craqué sur les chaussures marrons
    Emilie

    RépondreSupprimer
  8. Bien charmante robe :)
    et j'adore tes chaussures !!
    Je découvre ton blog, douce atmosphère et jolie bannière !

    RépondreSupprimer
  9. Ouahhh j'adore, elle est belle cette robe ! En plus comme elle est tout droit sortie de ton imagination, elle est unique, et cela la rend encore plus belle ! Bravo !

    RépondreSupprimer

Je lis vos commentaires avec délice... et vous répond ici même !